My 10 Golden Rules

Hello les Happy Curl

On vous a concocté une nouvelle recette avec toute l'équipe de Happy Curls. Parce que in curls we trust et parce qu'il existe plusieurs types de boucles, on a décidé de se pencher sur les besoins plus spécifiques des différents type de cheveux. 

Ces prochaines semaines seront donc consacrées au détail de 10 règles d'or à suivre pour prendre soin d'un style de bouclettes. Aujourd'hui, je me prête au jeu pour vous parler de mes boucles qui sont le doux fruit d'un métissage dont je suis fière et que je revendique comme une richesse.

Moi, Laetizia, métisse aux bouclettes rebelles

 

Mes cheveux et moi, on est passé par tous les stades...ma maman aime bien me raconter qu'à ma naissance j'avais une belle touffe noire de boucles et que peu après, j'étais toute "chauve". Par la suite, mes cheveux ont été relativement lisses jusqu'à mon adolescence. 

Et pourtant, mes deux parents ont des cheveux naturels bouclés, certes de textures bien différentes. Pour vous donner une idée: mon papa colombien possède de beaux cheveux noirs charbon extrêmement forts et brillants. Ma maman suisse du type blondinette et aux yeux bleus perçants - si, si, je vous jure! - arbore de belles ondulations moins serrées de texture plus fine et plus fragile.

Du coup, moi, j'ai découvert assez tardivement que j'avais le super pouvoir d'exprimer mes bouclettes de manière bien plus définie. Grâce à quelques tutoriels donnés par Ariadna, notre fondatrice et une bouteille de mousse coiffante.

Saviez-vous que dans la culture anglosaxonne, le concept de produits de soin capillaire "mixed hair" avait été créé pour permettre aux personnes d'origines mélangées de mieux s'identifier à un groupe? Dans les faits, les métis-ses n'ont pas un seul type de cheveu défini.

Depuis, j'ai beaucoup oscillé entre une crinière ondulée et des longueurs bien rigides. Notamment au lycée, lorsque les autres vous trouvent bien plus jolie avec vos cheveux lisses.

Ou lors de mes séjours en Colombie où il est ancré dans la culture latine que pour être coiffée, il est nécessaire d'avoir un brushing plat de chez plat ou des boucles anglaises maîtrisées en fin de longueurs.

Pourtant mes reflets roux, mes boucles à mi chemin entre celles de ma mère et de mon pères et leur indiscipline racontent mon origine et ma personnalité. Du coup, 2019 sera l'année de mes boucles au naturel pour mon plus grand bonheur.

Mes 10 règles d'or

Règle n°1: Chérir et accepter ses boucles

J'ai conclu un pacte avec moi-même de ne plus jamais lisser mes cheveux pour faire plaisir à quelqu'un d'autre. Du coup, je me suis lancée dans l'aventure de la communauté de Happy Curls. J'ai décidé d'aimer mes cheveux et d'en prendre soin.

Règle n°2: Apprendre à connaître sa chevelure

Je pense qu'il est primordial de pouvoir reconnaître les besoins spécifiques de notre propre type de boucles, qu'elles soient de différentes formes, porosités et texture. Il n'y a pas de recette magique, il faut lire, écouter ou regarder des vidéos sur la question et tester différents produits naturels sur une période assez longue pour voir la réaction de nos cheveux.

Règle n°3: S'hydrater

Boire ses deux litres d'eau par jour. Sceller l'hydratation de mes cheveux post lavage avec de l'huile de ricin et régulièrement appliquer un peu de beurre de karité sur mes pointes. 

Règle n°4: Rire beaucoup

"Rire, c'est bon pour la santé" comme dirait l'autre. À mon avis, si on s'amuse en s'occupant de soi, c'est tout bénéfique. 

Règle n°5: S'aborder avec douceur

Peut-être que vous connaissez ces matins où rien ne va? Lorsqu'on se regarde dans le miroir et qu'on est obligé de ramasser ses cheveux en chignon, mais même le chignon est raté…Il faut beaucoup de volonté, mais j'essaie de ne pas me rabaisser et de me dire que me cheveux seront plus amicaux un autre jour.

Règle n°6: Bannir le fer à lisser pour les bonnes raisons

Ciao mes pointes brûlées! Je n'ai plus envie de tourner le dos à mes jolies ondulations. Je veux les garder sans les cramer.

Règle n°7: Jouer à l'aventurière

Je suis en plein cheminement, comme peut-être plusieurs d'entre vous Happy Curls, de ce fait, j'essaie des recettes naturelles, des nouveaux produits ou des conseils. Parfois le résultat est un grand flop, mais lorsque je trouve quelque chose qui fonctionne, c'est une danse de la victoire assurée!

Règle n°8: Oser les ornements

Chaque reine a sa couronne. J'aime bien utiliser des belles barrettes, des fleurs, des bijoux pour faire briller la mienne. C'est là qu'il faut laisser parler votre créativité!

Règle n°9: Choisir des accessoires hair friendly

C'est la base. Je ne vous apprends rien, mais une brosse adéquate, un chouchou en tissu, un foulard en satin peuvent littéralement changer votre vie et celle de vos cheveux.

Règle n°10: Garder la tête haute

Je vous le dis parce qu'on ne me l'a pas assez répété: avoir deux origines ou voire plus est une richesse! Vous pouvez en être fier-ère-s. Perso, je prends ce que j'aime dans les deux cultures: le sens de la fête, la chaleur et le tempérament colombien et la rigueur, la loyauté et la franchise suisse. Ces valeurs là, je suis sûre qu'elles transparaissent dans mes bouclettes définies d'Heidi des montagnes et dans leur couleur particulière, chaleureuse.

Rappelez-vous que chaque tête est unique et possède souvent différents types mélangés. Connaissez-vous votre type? On vous aide ici. Et sinon, soyez heureux mes cher-ère-s Happy Curls.

Sur ce, je vous colle la bise avec mon biculturel curly love,

Laetizia

 

 

Hinterlasse einen Kommentar

Bitte beachten Sie, dass Kommentare vor der Veröffentlichung freigegeben werden müssen

DE
DE